Véronique LARRUE, photographe indépendante et autodidacte, débute sa recherche sur le corps et son alliance aux éléments en 1999.
Cette même année elle recevra le prix national des jeunes photographes de la Fédération Française de Photographies pour des portraits d’enfants. Une partie de son travail est également consacré aux reportages, couverture d’évènements, spectacles, portraits….
En 1999 débute sa recherche personnelle sur le corps et son alliance aux éléments.
Le corps humain représente à son sens, un élément comparable aux autres composants naturels comme l’eau, le sable, la terre, les feuilles, le bois… Le rapport au corps se fait ici, en terme de texture, de matière mais il est aussi lié à la matière première que constitue les éléments, aux lumières, ce qui est sa première source d’inspiration.
Nous sommes un élément de la nature, et la nature nous compose.